liens divers sur le management et l'entreprise

23 avril 2018

Here are ten ways to spot a toxic workplace before you take the job:

Here are ten ways to spot a toxic workplace before you take the job:

1. If they are rude and dismissive with you during the hiring process, that's a bad sign.

2. If they demand your salary history or current salary details, they do not value talent as much as they think they do.

3. If they inform you of your scheduled interview time versus asking you what date and time would be convenient for you, you've been warned!

4. If the recruiting process is full of extra steps, tests for you to take, unexplained delays and terse, auto-response messages, it's not a good place to work.

5. If you meet your hiring manager and you don't like them, your gut is speaking. Pay attention!

6. If you're not allowed to meet with your prospective coworkers "because they're too busy," you know a lot about the culture (and it's not good).

7. If they ask you all kinds of questions but don't give you time to ask them questions, that's very bad.

8. If they won't tell you flat out what they're planning to pay you but rather, make you wait for the job offer, run away!

9. If they keep bringing you back for more and more interviews but never explain when their recruiting process will conclude, take off. They don't deserve you. They may be stringing you along just to steal your ideas.

10. If your trusty gut squeaks at you or won't let you fall asleep at night, then this is the wrong job for you. Always trust your gut. It knows what's best for you!

Posté par pierreflash à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2018

faire-d-une-start-up une licorne

 Moshe Yanai, fondateur de la licorne israélienne Infinidat, livre aux fondateurs de start-up ses secrets pour franchir le cap du milliard de dollars de valorisation.

 

Il y aurait désormais 227 jeunes sociétés non cotées et valorisées à plus d'un milliard de dollars, selon la société d'analyses PitchBook. Ce chiffre est peut-être symbolique, mais devenir une licorne est le Graal de beaucoup d'entrepreneurs de start-up. Voici cinq conseils pour y parvenir.

1. Imaginer une innovation de rupture

Il n'y a pas de formule miracle pour devenir une licorne, mais s'il faut trouver un point commun entre toutes ces entreprises, c'est bien d'avoir trouvé la bonne invention et la transformer en un produit gagnant sur le marché.

Au cours des 20 dernières années, l'Américain Clayton Christensen, professeur à Harvard, a popularisé le concept « d'innovation disruptive », qui explique que pour perturber un marché, il fallait utiliser des composants haut de gamme pour créer un produit en se concentrant sur un segment de marché restreint, puis d'échanger dans un second temps avec les grands comptes.

Ce produit finissant par devenir plus abouti, faisait alors partie des innovations disruptives modifiant les marchés existants. Beaucoup de licornes telles que Planet Labs, Twilio ou encore Mulesoft ont pourtant fait tout l'inverse. Ces entreprises n'ont jamais cessé de cibler un marché haut de gamme avec des composants à prix compétitifs, défiant donc le bon sens commun selon lequel « si l'on veut développer une voiture rapide, comme une Porsche, on doit y mettre des pièces coûteuses ».

2. Lancer son produit « au bon moment » et le faire évoluer

Tout n'est pas qu'une question de produit, il faut également avoir le bon timing. En effet, il y a un point d'inflexion quand la solution a du sens pour le client et le marché. Symmetrix a été lancé en 1990, lorsque la vitesse de transfert des données entre le stockage et le serveur est devenue un intérêt majeur. Pourquoi ? Parce que c'était le moment de l'émergence des bases de données.

Mais ce bon timing doit s'inscrire également dans le temps. Ainsi les entreprises doivent anticiper son évolution à l'aide de nouvelles fonctionnalités ou d'ouverture sur des marchés verticaux. L'adaptation du produit sur d'autres marchés et pays est la clé pour une croissance externe rapide et performante.

3. Mieux explorer les données des clients

Evitons les lapalissades indiquant que la satisfaction client est indispensable pour la longévité et la réputation d'une entreprise. Aujourd'hui, les compagnies d'assurances et les banques ont commencé à tenir des registres de leurs transactions et de leurs interactions avec leurs clients sur une période plus longue, car leurs services de marketing ont découvert qu'ils pouvaient exploiter les données pour trouver de nouveaux moyens d'atteindre les clients (et les prospects) et de mieux les servir.

Cette nouvelle fascination pour les données, aidée par une nouvelle manière de les organiser et de les analyser va permettre d'engager davantage la satisfaction client. Les licornes d'aujourd'hui et de demain doivent s'appuyer sur l'intelligence artificielle et le machine learning, et ainsi fournir des solutions permettant à ces compagnies de mieux exploiter les données pour fidéliser leurs clients et atteindre de nouveaux prospects.

4. Créer soi-même ce qu'on ne peut recevoir ailleurs

Les nouvelles entreprises axées sur les données telles que Google, Facebook et Amazon ont construit leurs propres infrastructures informatiques pour gérer les besoins sans précédent de leur entreprise en matière de gestion de données, plutôt que de s'en remettre aux fournisseurs informatiques externes. Ils voulaient surmonter le coût, la complexité opérationnelle et les limites liées aux réseaux de data centers, comme le décrit un article de Google.

Lorsque les prestataires externes n'apportent pas entière satisfaction pour le bon déroulement des « process », les futures licornes ne doivent pas hésiter à se donner les moyens de reprendre ce même schéma.

5. Recruter « divers » et motiver vos équipes

Dernier élément, et pas des moindres, pour une innovation disruptive réussie : réunir une bonne équipe et leur fournir une vision passionnante et motivante. Si les dirigeants sont le moteur indispensable pour le développement de l'entreprise, les salariés en sont les rouages et donneront une impulsion à l'entreprise. Il ne faut pas oublier que ces derniers mettront en action les directions et les stratégies avancées par les dirigeants. Ce sont eux, qui trouveront des solutions qui accéléreront l'innovation des produits et aideront à sa bonne évolution sur le marché.

Si une entreprise souhaite bénéficier de multiples perspectives et expériences, il ne faut pas négliger la collaboration entre les différentes générations, à savoir les très jeunes, les personnes avec dix ou vingt ans d'expérience et les seniors. Lorsque l'entreprise rencontre un problème particulièrement difficile à gérer, la réunion d'une équipe de choc avec les trois générations permettra d'affronter avec plus de recul et d'initiatives la situation.



Posté par pierreflash à 13:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

embaucher talent

https://www.bigdatanews.datasciencecentral.com/profiles/blogs/what-does-it-take-to-hire-the-best-tech-talent

Talent recruitment has always been a problem for companies in the technology sphere, especially in expanding markets where business growth and technological innovation generate intense competition. Over the next couple of years, recruitment will get even harder. GDP growth is at about 3 percent and it’s expected to remain at that level. Unemployment is low and likely to stay that way for the foreseeable future.

A growing economy with low unemployment creates a candidate’s market. Demand for qualified engineers and executives with domain expertise is outpacing the talent supply, which means technology companies have to go the extra mile to attract top-tier candidates.

It will come as no surprise when I say that technology companies should expect to pay more for the best and brightest in emerging technology fields. Ph.D.s fresh out of school and people with less education and just a few years of experience, can be paid from $300,000 to $500,000 a year or more in salary and company stock. Recent graduates with AI expertise can expect pay ranging from $300,000 to $500,000, for instance. Salaries are also rising in less esoteric fields such as network engineering and database administration.

But it’s important to note that top-tier technology executives, developers, and engineers care about more than just salary. The salaries are astronomical everywhere, and to compete with industry giants like Google and Facebook, companies with less name recognition should consider culture, brand, and the impact of the work they expect candidates to do.

Cutting-edge tools and technology

Your company’s technology stack is important to attracting the right people. Leading candidates want to level-up their skills with current and emerging technology. If your tech stack is based on decade-old software, it’s unlikely to be a draw compared to a company that makes an effort to keep up with the latest tools and technology.

Make the work meaningful

Would you like to work for a company that is breaking barriers, creating exciting products, and making a real difference in the world? So would leading technology candidates. To take a recent example, Chris Lattner, who created Apple’s Swift programming language, the LLVM compiler, and a host of Apple’s developer tools, left the company for Tesla, seeking new challenges in the AI field. Lattner is a huge talent, and he thought helping Tesla build self-driving cars was a more interesting challenge.

Lattner didn’t stay at Tesla for long, moving to an AI-related role at Google Brain because he found the culture at Tesla didn’t suit him, which brings us to our next strategy for attracting top talent.

Get the culture right

When your talents are in high demand, you go to the employer who can offer you a comfortable working environment, perks you find attractive, and a happy work-life balance.

By culture I don’t mean adding a foosball table to the office or implementing an unlimited holiday scheme that no one is expected to take advantage of. I mean creating a friendly, supportive, and flexible work environment that is a pleasure to be part of.

Hire the best to hire the best

Talent attracts talent. I’ve known technology workers to move across the country because they were given the opportunity to work with someone in their field they respect. The more respected tech talent you have, the easier it is to hire people of a similar calibre.

A culture of openness

Apple is a notoriously secretive company, especially where research and development are concerned. To the surprise of many, Apple recently began publishing the research of its AI team in the Apple Machine Learning Journal. Why? Because in the AI field cutting-edge researchers are expected to publish, and Apple was having trouble retaining the best researchers. They valued their reputation in the field more than the cachet associated with working for Apple.

Similarly, developers expect to be able to work on open source software: it’s an important part of their career development and resume. Many technology companies sponsor and maintain open source projects for exactly this reason. It helps them build a brand that creates a positive impression among developers.

The fight for the best technology candidates is becoming increasingly competitive, and the companies that win will have taken the time to think about what it takes to attract candidates with ample options.

mark-cuban-top-employees-share-this-characteristic

Posté par pierreflash à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2018

ben alors

les-x-y-et-z-ne-sont-pas-franchement-differents-au-travail-

de toute facons à chaque nouvel génération dans les blog rh et management on a droit la génération bip  est bip native et prefere bip et n accepte pas bip

et 2 ans apres  on a droit finalement ils sont comme les autres

Ils partagent en réalité les mêmes grandes aspirations professionnelles. Le plus important pour toutes les générations est d’avoir un bon équilibre vie privée/vie professionnelle (objectif recherché par 44% des X et baby-boomers et 41% des Y et Z). Ils recherchent ensuite un job qui leur permette de s’épanouir, puis un poste offrant une certaine sécurité de l’emploi et stabilité financière.

Posté par pierreflash à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2018

bonjour

Bienvenue sur se blog qui est à vocation personnelle

j ai noté sur un cahier beaucoup de conseils sur la recherche d'emploi et le management, je vais les transferrer petit à petit sur se blog

Le contenu de ce blog pourra etre utile à etudiant pour preparer leur recherche d'emploi et l évolution de leur carriere

Posté par pierreflash à 13:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :